03/05/2015

Convergences républicaines

Dans trois communes genevoises, Vernier, Lancy et Onex, une alliance regroupant les Socialistes, les Verts et le PLR ou le PDC s’est formée pour porter au Conseil administratif une équipe prête à travailler ensemble pendant cinq ans pour le bien commun. Cette alliance a d’ores et déjà permis d’éviter le retour à la mairie de Vernier d’un candidat MCG qui s’est distingué par son extraordinaire agressivité à l’encontre de ceux qu’il considère non comme des adversaires, mais comme des ennemis. A Onex, elle devrait, si tout va bien, signifier la fin de la carrière exécutive de M. « Zéro frontalier ». A Lancy, elle permettra sans doute de barrer la route de l’Exécutif au représentant du parti francophobe.

Evidemment, le MCG et son organe de presse GHI fustigent une alliance « contre nature » qui n’aurait pour but que de l’ostraciser. Venant d’un parti bravache, dont l’ostracisme – envers les frontaliers – est l’unique programme, ces jérémiades font doucement rigoler. Mais comme elles peuvent rencontrer un certain écho, il n’est pas inutile d’y répondre sur le fond. En trois points.

Premièrement, en démocratie, les électeurs et électrices ont le droit d’utiliser pleinement leur vote : si leur parti préféré ne présente pas autant de candidatures que de postes à pourvoir, ils et elles ont bien raison de choisir parmi les autres celle qui leur paraît la plus acceptable. Le même droit appartient aux partis qui concourent aux élections : il est tout à fait normal qu’ils aient une préférence s’agissant des représentants d’autres partis avec lesquels ils devront travailler pendant une législature.

Deuxièmement, si le MCG est devenu le gêneur à écarter, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. D’abord en raison du vide sidéral de son projet pour les communes : la xénophobie est un sentiment, détestable au demeurant, mais ne constitue pas un programme. Ensuite, en raison de la rupture qu’il opère, dans le fond et dans le ton, avec les valeurs républicaines : le slogan « commune zéro frontalier », qui rappelle, comme beaucoup l’ont justement souligné, le tristement célèbre « Judenfrei », est d’une rare violence. Il a choqué les humanistes de gauche comme de droite. Enfin, les politiciens MCG se caractérisent par un mépris de la collégialité qui a lassé là où ils ont déjà sévi dans des Exécutifs et qui effraie là où ils souhaitent entrer.

Troisièmement, dans les trois communes concernées, l’alliance va clairement au-delà de la simple convenance électorale. Elle réunit des gens qui sont prêt à dépasser leurs divergences idéologiques pour servir leur commune en recherchant des solutions de consensus constructives. La preuve en a été donnée pendant trois législatures à Lancy et pendant ces quatre dernières années à Vernier. Comme ancien constituant, ce rassemblement me rappelle les fameuses « convergences » qui ont permis de produire un bon texte constitutionnel, accepté par une majorité somme toute assez confortable de la population, malgré une campagne rageuse des extrêmes, dont déjà le MCG.

De telles convergences sont anathème pour ceux qui, acteurs ou commentateurs politiques, ne jurent que par le clivage, la frontière – juridique ou idéologique –  qui exclut sans appel : nous les membres du clan, les bons, les élus, contre eux, les autres, les dangereux, les envahisseurs. Elles sont pourtant au cœur des valeurs de la République

Commentaires

Dans ces 3 communes les candidats de droite baissent leurs froc pour êtres élus tout en reniant les idéaux de leurs partis ! A part le pognon, je ne vois pas ce qui peut les intéresser puisqu'ils déclarenr tous que leur candidature n'est pas contre un autre candidat même du MCG ! Dans le fond, ils luttent toute la législature contre la gauche mais s'agenouille devant pour gagner leur vie ! Tristes individus qui n'ont aucune fierté ! Pauvres laquais des gauchos qui doivent bien se marrer en voyant jusqu'à quel point l'appât du gain abaisse certains prétendus responsables politiques ! Lamentable ! Pauvres types !

Écrit par : Gedeon Teusmany | 04/05/2015

Les commentaires sont fermés.